AÎNÉS AU MAROC

  1. Les aînés sont actuellement au Maroc !

Vendredi 20 : Ce vendredi nous sommes allé à Azrou avec tous les enfants pour la soirée finale. Les différents groupes ont présenté ce qu’ils avaient préparé: l’atelier rugby et l’atelier environnement ont fait un haka, les ateliers musique et théâtre ont fait une pièce. tous les droits d’auteur de la bande sonore sont exclusivement réservés au club musique de l’association Fada Solidaire.  Puis on a dansé.

Mardi 17 : Entre autres jours d’animation,

Nous passons la plus grande partie de notre temps à faire des activités au terrain.

Lundi 16 : visite de Meknès

Samedi 14 : journée peinture

Avec les enfants du village, nous avons repeint les rues de Ain Leuh.

Jeudi 12:

Après plusieurs journées à Zaouia, c’est maintenant à Ain Leuh que nous poursuivons les activités avec d’autres enfants depuis deux jours. On essaie de trouver notre place malgré la barrière de la langue et c’est plutôt concluant.

Aujourd’hui nous avons fait des jeux pendant un peu plus de deux heures avec les enfants, et cet après midi deux heures encore, (les jeux de l’après-midi sont axés autour de quatre pôles : théatre, musique, rugby, environnement). Pour finir la journée, certains sont allés au café, tandis que d’autres membres de l’équipe ont fait un rugby avec les adultes de Ain Leuh.

vous pourrez aussi trouver quelques images par ici :

https://web.facebook.com/fadasolidairemaroc/?ref=page_internal

À la pêche aux gosses, (les enfants nous suivent lorsqu’on passe dans les rues, en direction du terrain, et qu’on leur dit qu’on va faire des activités).

  1. Activités au terrain.
  2. Vendredi 7 nous faisions pour la première fois de l’animation au Maroc, à Zaouia
  3. .
  4. Une cascade, à côté de l’auberge
  5. .

 Le souk d’Ain Leuh a lieu tous les mercredis.

Le Souk d’Ain Leuh

 

3 Août :

 

On ne pourra pas reporter ici toute la diversité des différents moments que nous vivrons durant ces 20 jours, c’est déjà impossible de le faire pour une journée. Mais bon tentons quand même de relater synthétiquement ce que nous avons vécu.

On s’est retrouvé à 11H environ avec les jeunes marocains avec lesquels nous allons passer tout le séjour. Après avoir bu un coup, nous sommes allé faire quelques jeux dans la forêt pour apprendre à nous connaître. Nous avons d’ailleurs fini par un bouledogue, quoi de mieux pour faire comprendre qui nous sommes nous les éclés. Le plaisir a été partagé par tous (à part peut-être mon T-shirt).

Après avoir bien mangé chez les familles nous sommes allé au Hammam, où nous sommes restés à peu près tout l’après-midi, puis nous avons conclut la journée par une promenade avec point de vue et Darbouka.

  1. Une fois arrivé à Ain Leuh, on est allés voir le coucher de soleil en musique.
    1. le village :

Lundi 2 Août :

C’est le moment du départ, beaucoup de hâte et un peu de stress pour certains face à tous ces contrôles qui vont s’enchaîner, avec l’espoir qu’aucun document ne fasse défaut.

Heureusement quatre copains surgissent pour fêter notre départ avec une chanson pleine de bonne humeur offerte au clan, aux parents, et à tout un aéroport dont nous avons exploité l’espace et l’acoustique.

S’enchaînent les contrôles, le vol, les queues et encore les contrôles avant de retrouver les participants marocains du projet dans le hall de l’aéroport de Fès.  Bus en Musique, halte pour un savoureux couscous, re-bus en musique, nous finissons par arriver chez les familles qui nous accueillent aux alentours de 4h du matin, tous sain et saufs.

On a fêté notre départ…

 

HELLO ASSO PROJET AÎNÉS

(La réalisation du projet ayant concrètement commencé il n’est plus possible de participer à la collecte de fonds)

Bonjour à tous !

La branche aînée est une étape importante dans le parcours d’un éclaireur, elle est notamment l’occasion de réaliser des projets ambitieux en groupe. Au sein des EEDF, ces groupes, composés d’aînés qui se connaissent depuis longtemps, s’appellent des clans.

Notre clan de Marseille-Centre a consacré son année à la préparation d’un projet de solidarité internationale : ils devaient aller dans un village marocain cet été pour faire de l’animation à l’initiative d’une association d’éducation populaire marocaine, Fada Solidaire. Nous la connaissons par la soeur d’une aînée, et nous en partageons les valeurs. 

À cause de l’épidémie, le projet ne pourra probablement pas être réalisé en août comme prévu. Cependant, les aînés ne perdent pas espoir et souhaitent reporter ce projet à l’année prochaine.

Ils ont travaillé pendant l’année pour commencer à financer leur voyage et ont créé un crowdfunding, pour soutenir le projet (besoin de matériel d’animation, frais d’hébergement, etc.). Si vous souhaitez soutenir leur projet, c’est ici !
Nous vous remercions déjà de votre contribution, même petite, et vous invitons à partager ce lien au maximum !

Merci beaucoup !

P/les aînés,
Quentin, référent

Pour les aînés, il reste à faire toute l’administration :

– vérifier passeport à jour : amener une photocopie s’il est à jour, sinon prendre rendez-vous
– si on est mineurs faire une autorisation de sortie signée par le parent (du même nom c’est plus sûr) avec une photocopie d’une pièce d’identité à jour. dans les deux cas, à jour, ça veut dire valable jusqu’à la fin du séjour. On autorise la sortie jusqu’à deux jours après la fin (le 23 donc) pour avoir une marge si jamais.
– c’est aussi interdit d’amener un drone (au cas où)
– faire si on est mineurs une lettre des parents avec signature légalisée (à la mairie / notaire) qui autorise l’enfant à partir avec une tierce personne.  pour plus de détail : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F141